Quoi ? : Café-libraire
Où ? : 18 Rue Defly Nice
Quand ? : Mardi > Samedi de 10 à 19.00
Transport ? : Tramway Garibaldi
Des Questions ? : 04 93 01 27 34
Un lien ? : Cliquez-ici

Dans ce café-librairie vous boirez leurs paroles et lirez dans leur marc. Avec les Parleuses, la lecture est au coin de la rue et donne plus que jamais l’envie de faire une pause.

Les Parleuses est un livre d’entretiens entre Marguerite Duras et Xavière Gauthier paru en 1974 aux éditions de Minuit. C’est aussi depuis peu un café-librairie, nouveau point de rendez-vous d’amoureux de littérature à Nice. A l’heure où les librairies traditionnelles peinent à survivre, ce type de commerce est-il la panacée pour continuer à vendre des livres ?  C’est en tout cas la solution choisie par Anouk Aubert et Maud Pouyé. Toutes deux passionnées de littérature, elles ont abandonné les bancs de l’éducation nationale à Paris pour rénover un petit local ayant pignon sur rue, à deux pas du Musée d’art contemporain et en face d’un petit square avec des jeux d’enfants (Parc Général Marshall)

Alors qu’elles ouvrent leur premier espace, le café d’en face est en vente et leur fait de l’œil. Plus grand, il offre la possibilité d’en faire un vrai café-librairie où l’on peut se poser pour lire, échanger, boire un verre. En trois mois la messe est dite, et le premier local est transformé en librairie pour enfants où ont lieu des ateliers d’arts plastique une fois par mois.

De l’ancien café-brasserie de quartier, elles gardent le joli sol et redonne de la fraîcheur à l’ensemble. Nouvelle peinture, comptoir en OSB et petit salon offre une atmosphère lumineuse et conviviale. L’agréable terrasse est-elle convoitée dès les premiers rayons de soleil. Le système de vases communicants fonctionne à merveille : les gens qui viennent acheter des livres s’arrêtent pour boire un bon café italien, manger une part de gâteau (fait maison) ou déguster une bière artisanale (socca biera) ou un verre de vin (puisque l’établissement a gardé sa licence IV) et les clients du café repartent avec des livres.

Comme la sélection qui parle des coups de cœur des deux jeunes femmes, la clientèle propose un beau mélange des genres entre le chauffeur de bus en pause et la prof de littérature à la recherche du dernier roman dont on parle. Qu’importe le prétexte finalement, pourvu qu’on ait l’ivresse … Des mots s’entend 🙂

Le Petit Plus : 2 à 3 rendez-vous (rencontres, dédicaces, lectures d’auteurs) sont organisés tous les mois.