Quoi ? : Road-trip de la street food
Où ? : 2 Rue de Lépante 06000 Nice
Quand ? : Lundi et mercredi, 08h00-18h00 / Jeudi et vendredi, 8h30-00h00 (aperitivos dès 18h00)
Combien ? : 8,50€ le sandwich exotique, 6,50€ à emporter / 5€ le Pan bagnat / Salades et sandwichs de 4,50 à 8,50€ / Soft/vin/pression 3€ / Dessert à partir de 1,50€ / Aperitivo musical : 7€ le buffet à volonté avec boisson
Des Questions ? : 09 67 86 85 08
Un lien ? : Cliquez-ici

Pour tous ceux arrimés au tarmac qui regardent les avions partir, l'évasion commence avec un visa gourmand pour une street food fraîche faisant la part belle aux sandwiches « around the world ».

Avec ce Back pack là, on fait allègrement le tour du monde de la meilleure street-food sans se salir les doigts et sans même bouger de la rue Lépante. Pour les papilles voyageuses , roots et zen.

Pour tous ceux arrimés au tarmac qui regardent les avions partir sans eux, l’évasion commence donc au Backpack qui propose un visa gourmand pour une street food fraîche faisant la part belle aux sandwiches les plus emblématiques « around the world ».

Le Back Pack, c’est d’abord une vitrine peinte par Julien Alonzo en hommage à Frida Khalo à partir d’un fake viral et culte du photographe américain Robert Toren. Toutes les créations et boissons sont déclinées bien sûr en version take away mais on peut aussi se poser au soleil sur la modeste terrasse asphaltée ou bien se caler dans un fauteuil. Même avec des enfants, particulièrement chouchoutés au Back Pack, ils n’ont même pas besoin d’apporter leurs pastels…

Ambiance décontractée donc et plutôt cosy-récup à la mode berlinoise, dans ce spot convivial avec son lot de chaises dépareillées, ses banquettes en palettes de chantier ou sofa des sixties disposés autour d’une table basse comme chez soi.

Le Backpack sait que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Dès 8H, un copieux petit déjeuner attend l’aventurier citadin, les sandwiches et sucreries sont ensuite servis en continu jusqu’à 18H. En revanche, les jeudis et vendredis soirs c’est 4H de «selecta musicale et aperitivo» un concept transalpin désormais plébiscité par les niçois. Un buffet à 7 euros, métissé et servi à volonté, avec pourquoi pas un verre de vin ou une bière à la pression.

Pour les intrépides, un road-trip houblonneux garanti avec des bibines qui mettent parfois la tête à l’envers (avec modération) comme la Colgan de Mouans Sartoux fleurant bon le bush australien de l’arrière-pays niçois! Le tout au son de vinyle sessions ou de playlist « avisées »…

Toutes les deux semaines, une exposition ou un événement singulier vient créer du réseau social entre clients gourmands et créateurs locaux.

Au retour de nombreux voyages, Virginie Costes, en bonne routarde venue du Bliss dans le Vieux Nice, a pu constaté avec son binôme Nicolas Massa que la «gastronomie» yankee n’avait pas le monopole du hamburger et que le jambon-beurre cocardier avait beaucoup pâti de son débit industriel et de son pain flapi. Les pains ronds ou longs à farcir se dégustent finalement sans manières sous toutes les latitudes. Au Back Pack, le chien-chaud tient plutôt du chihuahua de Caracas puisque le hot-dog est ici vénézuélien et vous serez sans doute transportés par la déclinaison chilienne du burger (cuisiné à la finger food), il ne prétend pas surfer sur la crète de la Cordillère des Andes …

Direction le Vietnam aussi avec un sandwich orientalisé par le gingembre ou encore le back bun, spécialité qui vous offre carrément un billet pour Hanoï. Quand au Pastrami, fermez les yeux, vous êtes dans la grande pomme, devant un deli du Lower East Side. Si vraiment, encore plus pantouflard, votre ligne d’horizon ne dépasse pas Rauba capeo, les recettes du Bagna Nissart et de la salade niçoise sont garanties de tradition familiale par “l’intransigeante mémé” des patrons.

La fraîcheur est en tous cas la garantie d’une carte courte proposant des sandwichs composés à la minute et personnalisables dans les cas exceptionnels de végétarisme ou d’intolérance… Et comme parait-il, la terre est toujours ronde on est au moins certain de revenir au Back Pack.