Quoi ? : Restaurant italien et spécialités de pizza pour gourmets
Où ? : 2-4 Place Garibaldi 06300 Nice
Quand ? : Tous les jours service: 12:00 - 15:00,15H30 pour les pizzas. 19:00 - 22:30
Combien ? : Plats:11-25E Dessert: 7E en moyenne
Transport ? : Tramway Ligne T1 →Arrêt Garibaldi. Bus: 7, 9, 89, N3, N4, N5 Arrêt Defly-Klein
Des Questions ? : 04 93 56 68 88
Un lien ? : Cliquez-ici

Sur la piu bella des places niçoises, Sentimi botte en touche avec les meilleurs ingrédients transalpins pour honorer pasta, pizza ou risotto et tous les classiques de la cuisine populaire italienne!

Au Sentimi, qui remplace paradoxalement “Le petit Gari” sur l’emblématique Place Garibaldi (alors que ce héros niçois clamait « ni Italien, ni Français mais Niçois »!) hormis la vaste terrasse déployée sur la belle Place Garibaldi,  le clou de la décoration est le grand olivier en pot qui trône dans la salle principale. L’ambiance méditerranéenne est contemporéanisée dans un esprit industriel avec des ampoules suspendues très tendance, un pavement de tomettes hexagonales en camaïeu de gris et de beaux murs de pierres blanchis auxquels, léger bémol, ne rend pas vraiment grâce, une iconographie culinaire particulièrement impersonnelle, comme l’affiche qui accole des tomates anciennes à une citation d’Éluard… Dans ce décor chic mais agréable et chaleureux comme le soleil sicilien, on est en général reçu par une brigade de serveurs et de pizzaïoles polyglottes aux petits soins.

La variété maîtrisée d’une carte généreuse fait la part belle aux fleurons de la cuisine italienne populaire élévée au rang du bel art culinaire: Pizza, pasta et risotto, c’est le tiercé gagnant qui n’exclue ni les plats du jour, ni les viandes, poissons et crustacés. Mais tout cela avec un aggiornamento au diapason de la modernité, des produits frais de saison et d’une certaine inclination pour l’agriculture biologique. La priorité absolue est accordée à la crème des produits de la gastronomie italienne, essentiellement des dénominations d’origine protégée garantis sans additifs  ni conservateurs et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils semblent plébiscités par la vox populi.: Farine élaborée avec le germe du blé moulu à la pierre meulière, ail de Vessalico, olives de Taggia, câpres de Salina, speck du Tyrol du sud, saucisse du Piémont, Spianata calabraise, Robiola de chèvre de Roccaverano, et tomates Spaccatella des Pouilles. A leur simple énoncé, on fait déjà le Giro des produits de terroir qui font la fierté de l’Italie

Question savoir-faire, on retrouve les grands classiques tels que les lasagnes à la bolognaise élaborées à partir de sauce tomate pasqualone, béchamel et ragoût de boeuf et de porc, le «Polpo alla griglia» ou même le Signor Hamburger. Mais ce qui singularise le Sentimi et son homologue de la place Massena, l’Attimi, ce sont surtout les trois variantes de pâtes à pizza au levain de très longue fermentation travaillées avec de l’eau minérale d’Évian qui répondent à l’exigence d’une haute digestibilité : La classique, plutôt craquante, l’Ottima et sa pâte épaisse bien levée et enfin la spécialité éponyme, la Sentimi dans laquelle un fromage onctueux, la crescenza lombarde, est glissé entre deux feuilles de pâte. Trois bases associées à une dizaine de propositions de garnitures qui magnifient la pizza, il suffit pour s’en convaincre de déguster une Sentimi Parmiggiana associant Crescenza, aubergines, sauce tomate Pasqualone, mozzarella et parmesan ou encore l’Ottima Mediterranea une composée de Burrata, d’anchois, de tomates cerises et de zestes de citron frais…

En définitive, la botte secrète du Sentimi comme de son jumeau hétérozygote l’Attimi, cest surtout la quête d’une cuisine modeste, équilibrée d’une saveur quasi-antique à l’image de la Focaccia de Recco qui a permis aux habitants de cette localité de résister sans périr à l’assaut des Sarrazins. La carte des vins pour sa part reflète une bipolarité franco-italienne avec le Château Reillanne en provenance de la plaine du Var et des vins essentiellement toscans, piémontais, siciliens et même sardes comme le Cannonau di Sardegna . La bière à la pression provient du Tyrol du sud italien. Ovviamente, la dolce vita au Sentimi s’achève suavement mais sans fanfaronner avec des glaces, des fruits et des desserts raisonnablement italiens dont deux déclinaisons de tiramisu et de pannacotta.

Ce restaurant qui délivre une cuisine italienne de belle tenue mais sans exubérance avec des pasta et pizze en mode gourmet nous susurre « Sentimi », « écoutes-moi » en italien … Alors on cède à ses sirènes et on lui répond: »Andiamo allegramente! »

 

Michèle Goarant