Quoi ? : Concept store de meubles et d'objets de décoration
Où ? : 18 Avenue du Marechal Foch 06000 Nice
Quand ? : Du mardi au samedi: 11H-19H
Combien ? : A partir de 30E.
Transport ? : T1 arrêt Jean Médecin. Bus 04 arrêt Sasserno.
Des Questions ? : 04 83 55 66 79/ cobalt.nice@gmail.com
Un lien ? : Cliquez-ici

Mais où donc dénicher à Nice les fameuses lampes Monkey, les accessoires au graphisme déjanté de Toiletpaper et les oufs pochettes Woouf ? Chez CobalT, concept store qui fêtera bientôt un an de décoration et de design heureux. 

Avec les concept-stores déco Baobab, Cabane et le récent Joya Lifestore place du Pin, Nice semblait enfin être devenue une incontournable destination pour le shopping design. C’était sans compter sur CobalT qui aurait tout aussi bien pu s’appeler IKB du nom du bleu que l’artiste niçois Yves Klein a créé en 1958 mais voilà, le cobalt est à la base du smalt également appelé « Bleu d’Azur » qui s’impose dans le ciel niçois presque toute l’année…

Un contrepoint météorologique au « Bleu Gris », plus feutré, qualifiant le bureau d’architectes d’intérieur de France Bittel et Olivier Chanard situé sur la mezzanine du magasin, rue Maréchal Foch. Car tout a donc commencé par l’installation de leur agence en coeur de ville, dans le nouveau quartier émergent qui se dessine entre la rue Lépante et la rue Valperga devenue elle aussi tendance avec l’ouverture récente de 21 paysans et Canteen.

Les deux jeunes gens sont d’ailleurs directement impliqués dans la nouvelle physionomie de Nice qui multiplie aujourd’hui les adresses trendy puisqu’ils ont accompagné la rénovation de la Place Garibaldi dès 2009 en décorant les salles du Giuseppe & Pepino puis celles du Café de la Place qui lui fait face. Depuis 9 ans, ils ont façonné de nombreuses enseignes qui boostent l’énergie commerciale en centre-ville comme le Dandy, le Per Lei et le Tribeca Burger autour de la Place du Pin ou encore le Mamma Mia et l’Edusa dans le quartier du port sans oublier le vaste projet sur 8 niveaux de l’immeuble surmontant Le Métropolitan la nouvelle brasserie de l’avenue Jean Médecin.

Tous les matins, invariablement, c’est réunion de chantier mais dès 11H, le tandem non content d’être hyperactif en matière de design intérieur tient boutique dans son ancien espace de stockage en rez-de-chaussée. Le mojo de CobalT? Proposer petit mobilier et articles de décoration originaux qui les enthousiasment par leur design et leur esprit décalé. Ils ont su très professionnellement contourner la contrainte d’un espace au sol restreint (35 m2) en exploitant la hauteur sous plafond avec une collection de chaises fixées au mur comme des papillons éthérés, parmi lesquelles la Beetle chair de Gubi, le fauteuil en rotin Rattan, la T14 de Tolix ou encore la chaise Albert Kuip. Sur le mur leur faisant face, une étagère rayée dans le style fantaisiste d’un Ettore Sottsass. Typique de la marque Seletti avec laquelle France et Olivier ont obtenu une exclusivité de distribution à Nice, elle s’étire sur toute la hauteur ménageant des niches pour les objets précieux et les accessoires.

Partout, crapahutent les facétieux petits singes suspendus portant un globe, des lampes insolites réalisées par Macantonio pour le compte de Seletti qui édite nombre de créations baroques et déjantées d’une team de designers essentiellement italienne: Dans ce domaine, les iconoclastes Memorabilia d’Alessandro Zambelli, tête de mort, revolver ou couronne en céramique, rivalisent avec la collection exceptionnelle de vaisselle et d’objets, emprunts d’exubérance kitsch et d’un humour noir infusé dans le pastel vintage, issue de l’imagination provocatrice de l’artiste contemporain Maurizio Cattelan en collaboration avec la revue Toilet Paper.

Qu’il s’agisse de l’esprit nordique des marques danoise et néerlandaise Nordal et Zuiver, de la décoration « thérapique » de House Doctor, de la touche industrielle de Dutch Bone, des couleurs des pochettes Woouf ou du doré des luminaires Multi lite by Gubi ou Gringo, CobalT ne souhaite vendre que des objets et petits meubles à forte personnalité ajoutée pour faire twister nos intérieurs.

Michèle Goarant