Quoi ? : Boutique mode
Où ? : 10 Rue Catherine Segurane 06300 Nice
Quand ? : Lun 14h-19h ; Mar > Sam 10h-19h
Combien ? : Premier prix à 20€, body à 59€
Transport ? : Tramway T1 Garibaldi
Des Questions ? : 04 93 56 22 92
Un lien ? : Cliquez-ici

La toute jeune boutique Hattori propose aux Niçoises une collection inédite avec des créations sélectionnés chez des stylistes européens. Au final, c’est toute la finesse et un minimaliste style Japon que reflète Hattori.

Tout porte à croire qu’Hattori est une boutique de vêtements Made in Japan : les lignes de ses vêtements très épurées – plus rarement des motifs ; une atmosphère zen avec un plancher patiné et des plantes suspendues et bien sûr le nom Hattori…
A l’origine de l’enseigne, il y a la citation du styliste Gareth Pugh : « Mes vêtements sont une armure ». Par associations d’idées et par passion pour la culture japonaise, Audrey et Isabel sont remontées ainsi jusqu’à Hattori Hanzo était l’un des plus valeureux samouraïs – porteur d’armure tout comme les femmes qui affrontent le monde chaque jour.

Mais voilà, c’est tout puisque les stylistes proposés chez Hattori sont européens, à l’exception  de la marque américaine Opening Ceremony, lancée par les stylistes de Kenzo, Humberto Leon et Carol Lim. Chez Hattori, il y a des pièces du Belge Christian Wijnants, de l’Italienne Ilaria Nistri, de l’Allemande qui vit à Paris depuis des années Gauchère Paris et aussi du Croate Damir Doma, passé par l’Allemagne avant de s’installer en Belgique et à Paris.

Pour les jeans, c’est les coupes de la griffe londonienne M.I.h Jeans qui ont été sélectionnées. Et pour les accessoires, l’Espagnole Clemence Flane, la Hongroise Linda Sieto et les marques italiennes Superology et RRUNA. Cette dernière invite un artiste sur chaque collection de vêtements.

Disponible en boutique également, les bijoux de Midgard Paris finissent la tenue dans ses moindres détails.

Ce sont des marques inédites sur la Côte d’Azur, et qui permettent aux modeuses de se faire plaisir. La boutique du 10 rue Catherine Ségurane ajoute d’autres créateurs, de préférence de jeunes stylistes, pour compléter les tenues comme Body and Clyde.
Outre les looks proposés en boutique, et qui changent régulièrement, Hattori édite un lookbook très inspirant à chaque collection, sans compter de nombreuses autres photos sur son compte Instagram (https://www.instagram.com/hattoriboutique). Certaines photos sont éditées par les créateurs, mais beaucoup sont photographiés à Nice pour mettre en valeur d’autres tenues, mais aussi des mannequins et des photographes.

Installées audacieusement dans une rue proches des antiquaires, mais actuellement en plein chantier de la ligne 2 du tramway, Audrey et Isabel ont eu l’envie d’entreprendre ensemble.

Soucieuses de répondre à l’envie de se démarquer de nombreuses femmes, elles veulent aussi voir émerger de nouvelles silhouettes sur la Côte d’Azur. Elles les appellent la #femmeHattori, leur hashtag sur Instagram.

Entre la mode et l’art, Hattori propose de développer l’art de s’habiller.

Le Petit Plus : Hattori offre la possibilité aux jeunes artistes sur ses murs en guise de galerie. A chaque collection, un nouvel artiste dont les œuvres s’intègrent à l’esprit Hattori. Actuellement, c’est Mathieu Alary, qui est à découvrir.