Quoi ? : Maître glacier artisan
Où ? : 2 Place Rossetti Nice
Quand ? : Tous les jours 09h00-00h00 (horaires d'été de mars à novembre)
Combien ? : 2€ la boule / 3.50€ les 2 / 5€ les 3
Transport ? : Tram T1 Arrêt Cathédrale - Vieille Ville
Des Questions ? : 04 93 80 72 52
Un lien ? : Cliquez-ici

Fondus des glaces de Fenocchio qui régale locaux et touristes et s’autorise les audaces les plus givrées ! Alors, un cornet à la bière ou une double avocat-coquelicot ?

C’est à l’ombre de la Cathédrale Sainte Réparade et de sa coupole colorée de tuiles vernissées à la mode génoise, sur cette place spécialement créée au 19 ème siècle pour valoriser sa façade baroque que vous dégusterez en cornet gauffré ou en coupelle, nature ou agrémentée de topping, une glace onctueuse à l’un des innombrables parfums classiques ou insolites proposés par la maison Fenocchio.

La gelateria de la place Rossetti est une institution maintenue par Giselda et Francis depuis 1966 date à laquelle leurs parents piémontais Joseph et Louise y ont installé leur première turbine à glace. Indissociable de la ville, leur spécialité est un gâteau glacé dénommé « Comté de Nice » qui fleure bon la mandarine et le grand Marnier, subtilement meringué et fouettée d’une virevoltante chantilly.

Fermez les yeux vous êtes au jardin des Hespérides…Et puis non, rouvrez-les car vous vous trouvez sur l’une des plus jolies places de France, sur la terrasse de la maison Fenocchio, la maison près de la fontaine, dans une ambiance populaire et vintage d’oisiveté assumée.

Comme Audrey Hepburn croquant son cornet de glace Tutti frutti Piazza di Spagna dans « Vacances romaines », vous êtes en mode dilettante et gourmet au cœur du pittoresque vieux Nice…

Sur l’ardoise, les 96 parfums des sorbets et crèmes glacées font le tour du jardin fleuri, potager et aromatique autant que du verger. Concernant les fruits, sont convoqués aussi bien le maraîchage habituel que les plus originaux, de la griotte à la limette et les plus exotiques comme le lychee ou la goyave pour vous faire fondre de plaisir au soleil. La lavande, la violette et le coquelicot attireront les papillons. Le thym et la verveine emballeront les naturopathes et toute la cuisine nissarde se cristallisera dans une triple glace aux parfums tourte aux blettes, olive et tomate assaisonnée de basilic.

Sous un soleil de plomb, du rafraichissant cactus au piquant gingembre, l’atypique carte de Fenocchio qui ose tout, saura forcément surprendre les plus blasés par ses saveurs audacieuses et créatives.

D’autres parfums complètement « givrés » raviront les adultes comme la piña colada ou encore la bière qui a pour le moins du panache et les enfants, eux, seront gâtés (surtout leurs dents) avec les saveurs régressives du pain d’épice, de la fraise Tagada ou encore des Dragibus.

La glace demeure artisanale depuis trois générations quelqu’en soient les ingrédients qui sont tous travaillés désormais dans l’atelier-dégustation de la Gaude dans l’arrière-pays et s’il y a foule de 9 heures à minuit, du printemps à l’automne Place Rossetti, deux autres points de vente ouverts en 1998 et 2009 dans le vieux Nice accueillent en renfort tous les fondus des glaces Fenocchio.