Quoi ? : Espace d’art contemporain
Où ? : 16 Rue Parmentier 06100 Nice
Quand ? : Lundi > vendredi de 14.00 à 18.00 et sur rendez-vous.
Combien ? : Entrée libre
Transport ? : Tram 1 arrêt Libération-Valrose Université, parking Gare du Sud
Des Questions ? : 04 93 62 25 53
Un lien ? : Cliquez-ici

Expositions, évènements, centre de documentation, lieu de ressources et de rencontres, le Narcissio est une fabrique culturelle offrant une vue à 360° sur l’accompagnement des acteurs de l’art contemporain d’ici et d’ailleurs.

Le Narcissio est né en 2016 sous l’impulsion de Florence Forterre et de son mari, Pascal Pinaud, artiste contemporain et professeur à la Villa Arson.  Le couple cherchait un lieu pour abriter l’atelier de Pascal et un espace culturel afin d’y développer leurs différentes activités.

Ces 400 m2 sur une transversale du boulevard Borriglione furent providentiels. L’espace combine une entrée de plain-pied dont le white cube offre une belle lisibilité aux accrochages, un large espace conférence/bureau qui accueille des événements, rencontres et projections. Au fond sous la verrière, c’est l’atelier de Pascal Pinaud où trône actuellement l’étonnant arbres à fèves présenté en 2016 lors de son exposition personnelle à la Fondation Maeght.

Ce lieu hybride est pour Florence est outil précieux dans un quartier en plein essor. « On se positionne dans le soutien aux artistes en favorisant la production d’œuvres et de travaux expérimentaux. Une prise de risque que les galeries ne permettent pas toujours ».

 

Un engagement qui n’est pas nouveau pour Florence qui initia en 2014 à deux pas la « Market Zone ». Un parcours d’art inédit, interactif, ouvert sur l’espace public de La Libération. Son crédo : convoquer de nouvelles manières d’aborder la création vivante.  « Toutes les facettes de l’eco-système de l’art nous intéresse, de l’accompagnement des artistes, des problématiques créatives aux questions administratives. Aussi le Narcissio invite-t’il des commissaires, juristes ou collectionneurs pour des conférences à thèmes.

Le lieu est aussi depuis 2 ans avec le salon « Hors champs » le poste avancé des pratiques éditoriales contemporaines réunissant des éditeurs régionaux autour de productions particulières et rares (livres, objets, etc). Une offre légitime pour celle qui fonda les Editions DE L’ART qui depuis 2006 produit et diffuse un guide trimestriel de l’art contemporain de la Côte d’Azur. La Maison édite aussi des catalogues d’expositions notamment pour les Musés nationaux (Chagall, Picasso et Léger) ainsi que la revue KIOSK. Un mensuel prisé par la profession dont chaque numéro (120 à ce jour), met en avant un créateur émergent.

Afin d’entretenir un dialogue permanent entre les différents acteurs, le Narcissio œuvre en réseau avec d’autres associations comme « thankyouforcoming » qui met en place des résidences critiques et curatoriales à Nice et donne une visibilité originale à des scènes venues de tous horizons.

Un univers en perpétuel mouvement à découvrir que vous soyez artistes ou amateur d’art. Jusqu’au 24 octobre l’exposition de Magali Daniaux et Cédric Pigot « Hello Humans ! » se poursuit (ici en photos). Les œuvres de ce talentueux binôme intègrent divers médias et des techniques mixtes avec un goût prononcé pour les liens entre la science-fiction et les formes documentaires, la haute technologie et les contes fantastiques. A voir : céramiques animales, collages de comics, expérimentation audio et vidéos, sans oublier le jac’ophone une sculpture inspirée d’une œuvre égarée de Giacometti qui vous mettra en liaison directe avec une station polaire. L’art contemporain c’est parfois simple comme un coup de fil. Décrochez, on vous demande !

Le Petit Plus :  Destiné aux artistes mais aussi aux professionnels et au public pour découvrir l’éco-système du monde de l’art, le Narcissio propose Vie d’artiste, un programme de formation avec des rencontres d’information, des ateliers personnalisés et un suivi individuel.

 

Par Anne Emellina