Quoi ? : Ecole, Centre d'art et résidence d'artistes
Où ? : 20 Avenue Stephen Liegeard 06100 Nice
Quand ? : La Villa Arson est ouverte au public uniquement en périodes d’expositions : tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h (de 14h à 19h en juillet et août).
Combien ? : Entrée libre
Transport ? : Tramway Ligne 1 direction Henri Sappia, arrêt Le Ray
Des Questions ? : 04 92 07 73 73
Un lien ? : Cliquez-ici

Ecole supérieure d’art plastique, Centre d’art et lieu de résidence, la Villa Arson est une pépinière de talents qui « nourrit » les galeries locales et fédère un public friand de toutes les mouvances de l’art contemporain actuel.

 

Juchée sur la colline de Saint-Barthélemy surplombant la ville, la Villa Arson vit le jour en 1972 sous l’impulsion d’André Malraux. Sa façade « brutaliste » en galets, dessiné par Michel Marot contraste avec son écrin verdoyant de 2 ha rythmé par ses jardins, terrasses et patios. Inscrite comme site patrimonial remarquable la Villa Arson demeure également l’un des fleurons nationaux des écoles d’art, drainant ainsi une véritable cosmogonie d’étudiants.

Bon nombre de ses professeurs ont étés ou sont des artistes reconnus (Claude Viallat,  Noel Dolla, Jean-Luc Verna, Pascal Pinaud, Arnaud Maguet), tout comme certains de ses anciens élèves au fil des générations : Natacha Lesueur (Lauréate de la fondation Ricard et pensionnaire en 2002 de la Villa Médicis), Tatania Trouvé, Philippe Ramette, Philippe Mayaux ou encore le cinéaste Jan Kounen diplômé en 1988.

Cette effervescence rejaillit sur son Centre d’Art (CNAC) dont la programmation s’élabore en lien avec ses élèves (chaque année en juin a lieu l’exposition des diplômés au Centre d’art ainsi qu’à la galerie municipale de La Marine), ses résidences d’artistes ou de commissaires et enfin de ses échanges réguliers avec des structures extérieures, nationales ou internationales (écoles d’art, centres d’art, réseaux associatifs etc.)

Sa programmation tissée en réseau vise à valoriser les relations entre enseignement, création, recherche et transmission. Ces propositions artistiques issues de projets menés en interne, font l’objet d’actions d’accompagnement, de médiation culturelle et de publications, à destination de tous les publics, scolaires, groupes ou visiteurs individuels. Elles se prolongent également par de conférences et master class, des soirées de concerts, performances, vidéo.

Depuis  janvier 2019, Sylvain Lizon a pris ses fonctions à la direction de la Villa Arson avec pour ambition de soutenir une création artistique en prise avec le réel afin de permettre aux créateurs de devenir les acteurs d’un monde en transformation.  Eric Mangion reste lui à la direction artistique d’un Centre d’art qui nous offre régulièrement des expositions de haut vol comme “Tainted Love” en illustration de cet article .

Le Petit Plus  : La médiathèque est accessible gratuitement à tous les publics, du 3 octobre au 30 juin. Le fonds audiovisuel est immédiatement consultable sur demande. Les archives du centre d’art sont en partie accessibles sur un site internet dédié. Voir ICI

Par Olivier Marro / Photos extraites de l’expo  Tainted Love 2019 / © François Fernandez / Villa Arson