Quoi ? : Cordonnier traditionnel
Où ? : 7 Rue Droite 06300 Nice
Quand ? : Mardi > Samedi de 9 à 20.00
Combien ? : Patin talon - de 20 € / Bichonnage 17.90 € / Agrandissement 14.50 € / Cirage Ed.Meir 14.50 €
Transport ? : Tram 1 arrêt Cathédrale Vieille-Ville
Des Questions ? : 06 14 54 46 42
Un lien ? : Cliquez-ici

La Cordonnerie du Vieux-Nice vous transportera dans un autre siècle et vous proposera un travail de vrai professionnel. Vous y trouverez l'art de la réparation et du soin sur mesure pour vos souliers en tout genre : bottes, escarpins, sandales, mocassins... vous seront restitués comme neufs après le passage dans les mains expertes d'Alexis.

Alexis Pointet est breton et adore la mer, la montagne et le soleil. Nice était l’endroit rêvé pour ouvrir dans un premier temps un atelier de cordonnier à domicile avec cette cordonnerie dans le Vieux-Nice fin 2019 où sa clientèle fidèle l’a suivi. Diplômé du Lycée de la Chaussure à Romans/Isère (capitale de la chaussure) il s’est ensuite perfectionné auprès de David Balazic, un compagnon du devoir installé à Budapest mais surtout un bottier français passionné qui ne dénigre pas la cordonnerie. Fournisseur de la cour de Suède et de personnalités célèbres comme Roger Moore qui ne jure que par ses talents, il lui a transmis le principe primordial qu’un bon cordonnier doit toujours trouver une solution au client. La philosophie de la Cordonnerie est donc de « trouver des solutions durables et esthétiques à tous vos soucis calcéophiles » (nb calcéophilie pour « l’amour de la chaussure » les latinistes auront reconnu).

Quelles sont les règles pour être un vrai cordonnier ? Ne pas utiliser la glue en abondance ou bien savoir quel type exact de colle avec quel type de matériau, coudre dans la plupart des cas, connaître les différents solvants pour ôter les taches du cuir, être capable de réparer les trous avec les bons mastics, raviver la couleur passée du daim car l’on connaît les matières et leurs réactions… Etre curieux, bricoleur, mordu de son métier… un bon professionnel peut faire autre chose que des clés et des talons !

Vous aimez vos chaussures ? Si elles sont trop serrées, elles seront agrandies en largeur et en longueur. Si elles sont fatiguées, un bichonnage et un glaçage seront pratiqués avec les cires adéquates. Si vous souffrez d’un hallux valgus, une pince spéciale permettra de créer le confort nécessaire sans déformer le soulier. Alexis saura aussi réparer et redonner un coup de jeune à vos sacs, blousons et ceintures. Le métier de cordonnier est un art qui s’est perdu et travailler de manière traditionnelle permet de restaurer les couleurs, d’embellir, de faire disparaître les rayures avec des produits professionnels.

Les vieux outils acquis au fil du temps ne participent pas seulement à la beauté du local, ils sont ses armes indispensables. La décoration est en effet travaillée, le client a l’impression de pénétrer dans un lieu d’un autre âge, une atmosphère d’antan. Chaque objet est chiné avec soin et passion comme cet ancien chronomètre des Jeux Olympiques de 192O qui sert à mesurer le temps de collage, ce magnifique repose-bottes Napoléon III exposé en vitrine, un canapé Art nouveau ou la machine à coudre Singer de 1912 réparée par Alexis dont la passion est vraiment de redonner vie aux choses.

Si il y a bien quelqu’un qui ne marche pas à côtés de ses pompes c’est lui, concentré, puriste et à l’écoute, il saura également vous conseiller dans l’achat de produits d’exception comme les cirages français Famaco ou ceux faits au chaudron de la marque Ed.Meir (introuvables sur le Net) de Munich fournisseur de la Cour de Bavière.

Le Petit Plus : La boutique dispose d’une chaise de cireur pour le bichonnage express des souliers dans la pure tradition des cireurs de rue fin du XIXe siècle.

Par Anne Emellina