Quoi ? : Pub de bière artisanales
Où ? : 4 Avenue des Phocéens 06300 Nice
Quand ? : 7/7 de 10 à Minuit (02.00 le vendredi)
Combien ? : 1/2 pression de 5.70 à 7.00 € / Pinte de 5.40 à 8.00 € / Burger 10.50 à 12.50 €/ Frites de patate douce 2.75 € / Ailes de poulets de 7.50 à 9.50
Transport ? : Tram massena
Un lien ? : Cliquez-ici

Pionnier de la bière artisanale, Brewdog est devenu en une dizaine d’années un mastodonte de la mousse. Après Paris, les punks écossais débarquent à Nice pour mettre la pression aux pubs traditionnels.

L’histoire à tout du conte de fées, enfin une histoire plutôt rock and roll. Deux amis écossais amateurs de bières (jusqu’à là, ça semble une évidence) qui ne trouvent pas leur bonheur avec les lagers brassées industriellement au Royaume Uni. Ils décident donc en  2007 de brasser la leur en petits lots, de remplir des bouteilles à la main et de les vendre à l’arrière du camion su les marchés locaux.  Le succès est immédiat si bien que leur première bière – la désormais célèbre la Punk IPA – est rapidement vendue dans les supermarchés du pays. En deux ans seulement, ils deviennent la plus grande brasserie indépendante d’Écosse.

Pour croître à l’international et devant la timidité des banquiers (nb: les deux créateurs sont de vrais sales gosses) BrewDog imagine un financement participatif pour permettre à ses fans  d’acheter des actions de l’entreprise.  Plus de 70 000 actionnaires ont déjà souscrit au programme “Equity for Punks” et leur ont permis de trouver les fonds (pas moins de 50 millions d’euros )pour croître rapidement. Voilà comment deux fieffés énergumènes qui remplissaient des bouteilles à la main dans leur hangar se retrouvent à la tête d’une soixantaine de bars dans le monde entier.

Dont celui de Nice bien sûr, le second de France ouvert quelques semaines seulement après celui de Paris. L’emplacement est bien trouvé à deux pas de la Promenade des anglais et de la vieille ville,  face au Jardin Albert Premier mais malheureusement dépourvu de terrasse. L’endroit est vaste est peu accueillir facilement plusieurs car de supporters assoiffés. Avec son comptoir en tôle de container, ses murs de briques,  table de bois massif et néons, il possède un look résolument industriel à l’ancienne que l’on imagine trouver dans des villes comme Manchester.

Malgré une croissance rapide, Brewdog cherche à garder les fondamentaux: un grand choix de bière pressions: les leurs bien sûr mais aussi celles d’autres brasseurs artisanaux comme les locaux de Blue Coast. Une approche conseil aussi afin que vous puissiez trouver la bière qui plaise le plus à vos papilles. Une reglette de quatre petits verres permets$ ainsi de tester lager, stout, ipa et autres bières spéciales sans avoir à se siffler une pinte que l’on aime pas.

Autre plus de ce bar à bières, un service de restauration à tout heure . N’attendez pas ici de la fine gastronomie mais largement de quoi vous sustenter entre deux tournées. Du lundi au jeudi, c’est happy hour (1 payé , 1 offert) sur tous les hamburgers de 15 à 18h00. Pour les mange tard ou les mange-tôt donc…

Le Petit Plus : A l’image de son nom nos amis les chiens sont les bienvenus chez Brewdog. Des petite abreuvoirs mais d’eau cette fois leurs sont même destinés à l’entrée. Wharf !

Par E.F