Quoi ? : Epicerie fine - boulangerie/pâtisserie - Cave à vins
Où ? : 1 Bd Lech Walesa 06300 Nice
Quand ? : Lundi > Samedi de 8.00 à 20.00 / Dimanche de 8.00 à 14.00
Combien ? : Riz noir intégral : 6.3 € / Sauce pesto : 4.9 € / Filets de thon à l’huile d’olive : 8.9 € / Vin Saint-Amour : 14 €
Transport ? : Arrêt de tramway Port Lympia
Des Questions ? : lespetitsmarchands.nice@gmail.com
Un lien ? : Cliquez-ici

Les Petits marchands, c'est la toute nouvelle halle gourmande qui fait palpiter le quartier du port de Nice. Design et racée, elle propose une sélection de délices sucrés et salés.

Du bonheur à emporter. Voici ce que propose le tout nouveau hot spot de la place Max-Barel – une épicerie fine élégante et racée où il fait bon flâner entre les produits frais.  L’ancienne station-service désaffectée qui faisait tâche depuis plus de 10 ans aux pieds de la moyenne Corniche et du Mont Boron a retrouvé son activité, mais pour faire le plein de bons produits cette fois. 

Si, au premier coup d’oeil, les condiments, confitures, fruits et légumes semblent ordinaires, c’est en s’approchant des étals que l’on s’imprègne du véritable esprit du lieu.

Large gamme de pains (curcuma, noisettes, figues…), produits italiens « premium », déclinaison de fromages du pays, cuvées incontournables, grands millésimes et références bio : Les Petits Marchands se détachent définitivement des autres épiceries niçoises. 

Loin d’une épicerie-boulangerie tradi’, la halle ressemble davantage à un laboratoire de gourmandises où l’on viendrait piocher ça et là quelques ingrédients extra. 

Le design des lieux est d’ailleurs particulièrement soigné et revisite de façons contemporaine les codes de l’ancienne architecture industrielle : de grandes baies vitrées sur une façade tout en rondeur, une large palette de beige et ocres, des luminaires en filigrane et gâteaux sous cloche.

Des pâtisseries “haute couture”, préparées par un artisan pâtissier renommé – Cédric Servela – raviront tous les becs sucrés. En même temps, comment ne pas craquer face à cette tarte déstructurée chocolat-fève tonka ? 

Si la gourmandise est au coeur de cette halle, c’est qu’elle a été imaginée par un groupe de fins épicuriens : les frères Baptiste et Louis Bonifassi, Loïs Guenzati du restaurant Peixes et Philippe Canatella de The Gusto Family (propriétaire entre autre de Carmela, Le Galet, Bocaccio, La Voglia, etc.)

Nulle surprise donc lorsque l’on teste les différentes spécialités : les délices des ateliers Gusto Family sont parfaitement maîtrisés et exécutés.

Une belle façon d’offrir un nouveau dynamisme à la place Max-Barel et de réinventer le métier d’épicier !

Le Petit Plus : le rayon des très belles glaces artisanales. 

Par Louise Ballongue