Quoi ? : Restaurant méditerranéen
Où ? : 20 Rue Saint-François de Paule 06300 Nice
Quand ? : Mardi > Samedi de 12.00 à 15.00 et de 19.00 à 22.30 / Dimanche de de 12.00 à 15.00
Combien ? : Pizzaladière : 9 € / Mini Pan Bagnat : 14 € / Le cabillaud Laroque : 25 € / Cocktail : 15 €
Transport ? : Arrêt de tramway Opéra - Vieille Ville
Des Questions ? : 04 93 01 59 59
Un lien ? : Cliquez-ici

C’est un une table joyeuse rayée de rouge, située à l’entrée du Vieux-Nice. Le Comptoir de Nicole propose une cuisine du Sud, ensoleillée et décontractée pour une pause farniente bien méritée !

Depuis 2014, le comptoir de Nicole fait chanter et danser de nombreux niçois. Les dîners vont bon train dans ce bistrot niçois tenu par Nicole Rubi (restauratrice au tempérament bien trempé également aux manettes de La Petite Maison à Nice et Paradiso Nicole & Pierre à Canne), Doménico Iaria et Riccardo Giraudi, restaurateur monégasque (beefbar) qui ont su moderniser les lieux.  

À la carte, on retrouve de grands classiques de la cuisine niçoise et italienne, un brin revisités, que les gérants ont décliné avec malice en chanson : véritable salade niçoise (Les Feuilles mortes), coquine pizzaladière (Itsi bitsi petit bikini), loup au four et ses vongole (Sea, sex and sun), Trofie au gamberi, (Paroles, paroles) carpaccio de thon aux citrons de Menton (Nue au soleil)… et bien sûr, l’un des plats iconiques de la maison : le steak-frites et sa mystérieuse sauce beef bar, dont on n’aura malheureusement pas réussi à dégoter la recette !

“Notre plat signature, c’est sans aucun doute le cabillaud de Michèle Laroque, avec sa chapelure d’herbes de Provence, grillé au four”, nous confie avec fierté Doménico. 

Pour la petite anecdote, l’actrice niçoise était venue tourner une scène du film « Brillantissime » avec son équipe et avait confié aux gérants « adorer » le cabillaud grillé au herbes. De cet échange, était né la recette fétiche du Comptoir de Nicole. Depuis, la comédienne possède sa propre plaque à l’entrée de l’établissement.

Côté vin, la carte propose un choix de crus oscillant entre producteurs locaux (Château de Crémat, Château Rasque) et maisons prestigieuses (Châteauneuf du Pape, Château les Tuileries Lalande de Pomerol, Château Boutisse, Roederer, Ruinart…).

L’ambiance se veut chic, mais sans artifices : au Comptoir de Nicole, les hommes politiques, acteurs et personnalités de la région côtoient les bandes d’amis venus festoyer le temps d’un déjeuner au soleil. 

“L’esprit du Comptoir, c’est le partage, la convivialité. Tout le monde se partage les entrées !”, ajoute avec enthousiasme le gérant. 

Une célébration de la Côte d’Azur d’antan, que l’on retrouve également dans chaque détail du comptoir : au bar, les illustrations de l’artiste cannois Franck Lebraly – azur et citron – réveillent l’espace, les visages doux et féminins rappellent les dessins poétiques de Cocteau, le bleu Klein fait écho à l’immensité de la mer et les céramiques aux rayures colorées signées de la Maison Popolo, accrochées aux murs ou dressées sur les tables rappellent le charme chic de Portofino des années 60. Le reste du mobilier – chaises bohèmes en osier, coussins XXL rayés – invite à se relaxer.

Une parenthèse résolument ensoleillée, à ne pas louper !

Le Petit Plus : Le Comptoir de Nicole peut être privatisé pour un événement particulier (anniversaire, fête, mariage…).