Quoi ? : Restaurant / Bar/ Club
Où ? : 2 avenue Fernand Dunan 06310 Beaulieu-Sur-Mer
Quand ? : Lundi > Samedi de 18.00 à 02.00 / Tous les jours à partir du 01 juillet
Combien ? : Entrées 16-30 € / Plats 30-60 € / Desserts 10 € / Cocktails 19 €
Transport ? : Bus 15, parking de la gare, service voiturier
Des Questions ? : 04 22 45 05 80
Un lien ? : Cliquez-ici

Les créateurs de Circé ont su redonner ses lettres de noblesse à un chef-d’œuvre de la Belle Époque. Somptueuse bâtisse, la Rotonde devient le palais de la magicienne qui ensorcelait les marins dans la mythologie. Pour un verre, un dîner romantique au calme ou plus animé en musique, vous laisserez -vous envoûter ?

Imaginons Beaulieu-Sur-Mer comme Ééa, l’île où résidait Circé et la Rotonde comme sa demeure toute de marbre blanc où elle accueillait les marins pour de somptueux festins sous un dôme de cristal aux sièges ornés de riches draperies.

Cette métaphore est celle pensée par cinq garçons dans le vent qui ont voulu créer un lieu enchanteur où beauté, luxe et délices des mets et boissons seront comme des sortilèges lors d’une soirée.

Mais si Circé a utilisé ses sorts pour transformer les marins d’Ulysse en pourceaux, Adam, Anthony, Jean-Christophe, Rudy et Sébastien ne vous jetteront les leurs que pour passer le plus merveilleux des moments.

Construite en 1904 afin de doter l’hôtel Bristol d’un salon pour thés dansants, la Rotonde est classée monument historique depuis 1978. L’équipe du Circé a su séduire la mairie avec ce projet de restauration qui mêle émotions et sensations.

Le concept est de placer le client au cœur d’une expérience grâce à la personnalisation, la convivialité et la technologie. C’est à travers les cinq sens que Circé va tenter de vous séduire : la vue (mer, éclairages, décoration, œuvres d’art), l’ouïe (musique ou silence), l’odorat (nourriture, fleurs), le goût (restauration de qualité) et le toucher (tissus, matériaux).

Plusieurs espaces sont prévus pour s’adapter à vos envies. On peut prendre un verre à une terrasse ou au bar intérieur qui propose des cocktails créations en hommage aux dieux grecs, une cave à vins et à cigares avec un personnel formé aux secrets des meilleurs cognacs et havanes.

Une deuxième terrasse avec une vue spectaculaire sur la mer vous accueille pour un dîner au milieu de décorations florales, de gloriettes et d’œuvres d’art (sculptures animaux d’Orlinsky, bonbons de Laurence Jenkell …).

A l’intérieur, on découvre des tapis épais, des lustres baroques, des teintures et des nappes aux riches tissus, des colonnes de marbre vert. On y dîne avec une musique douce dans un chatoiement de couleurs, comme dans un palais.

 Comme la magicienne Circé, le chef grec connaît les pouvoirs de la nature. Il imagine des plats où la Méditerranée, ses plantes et ses aromates seront à l’honneur.

Pas de la haute gastronomie ici, mais une cuisine gourmande avec des produits de très grande qualité pour le comptoir des fruits de mer, des poissons sublimés par le chef, des burratas de 300 gr, des légumes, des herbes et des viandes marinées aux épices pour la tendreté et cuites au grill à charbon. Les desserts sont simples telle cette crème brûlée à la pistache ou plus créatifs  comme ce cheese-cake en gelée d’agrumes.

Et puis, voici le dernier espace sous le dôme où les lumières se tamisent, la musique se fait moins soft, les sièges deviennent de moelleux sofas et les plateaux de table des miroirs antiques qui reflètent les animations projetées au plafond.

On dîne alors en compagnie de la statue de Circé montée sur un carrousel qui tourne au rythme des sons du DJ sous les images de figures de la mythologie grecque et de mouvements hypnotiques.

Un vrai spectacle son et lumière qui s’intensifiera lorsque les rideaux se refermeront sur cet antre de la déesse et que le lounge deviendra club. Et pour vos événements, Circé est entièrement privatisable.

Petit plus : Circé aime l’art et veut mettre en avant des artistes connus et en devenir. Le restaurant a choisi de financer chaque année l’achat d’une pièce (colle la sculpture licorne) qui sera exposée et petit à petit transformée par un artiste peintre. Outre la mise en avant de l’artiste, l’œuvre sera ensuite vendue lors d’un dîner caritatif.

Par Anne Emellina / Texte et photos